La basilique est un sanctuaire dédié à sainte Anne. Même si nous savons peu de choses sur la vie de sainte Anne, le seul fait d’être la mère de Marie et la grand-maman de Jésus est suffisant pour que l’Église la reconnaisse et la vénère depuis les temps immémoriaux.

Toute la voûte de la basilique nous parle de sainte Anne. Elle nous raconte sa vie, la vie d’une sainte femme juive de cette époque, et illustre ses vertus et sa glorification.

Le Sanctuaire possède trois reliques insignes de cette sainte. La première relique (une partie d'os d'un doigt de sainte Anne) fut obtenue du Chapitre de Carcassonne, et apportée au Sanctuaire le 12 mars 1670 par Mgr François de Laval. La première grande relique arrive à Sainte-Anne le 26 juillet 1892, don du Pape Léon XIII. Il s'agit d'un fragment de 4 pouces de l'avant-bras de sainte Anne obtenu de la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs à Rome. Elle est apportée de Rome par Mgr Joseph-Calixte Canac-Marquis (1821-1904). Enfin, le 3 juillet 1960, on intronise la grande relique de sainte Anne (l'avant-bras de sainte Anne), donnée par le Bienheureux Jean XXIII, en provenance, elle aussi, de Saint-Paul-hors-les-Murs.