Le frère André, né Alfred Bessette, demeure certainement l’un des Québécois les plus populaires du 20e siècle. Bien avant qu’il soit canonisé, en 2010, la réputation de sainteté du frère André avait franchi les frontières et marqué des générations. D’abord, portier au collège Notre-Dame puis gardien du lieu de prière qui s’est développé sur le mont Royal, le religieux a accueilli des milliers de personnes souffrantes ou en quête d’espérance. Il les a écoutées, leur recommandant de prier saint Joseph en qui il mettait toute sa confiance. De nombreuses guérisons miraculeuses ont eu lieu et des cœurs se sont ouverts à Dieu. Aujourd’hui, saint frère André continue d’être une inspiration et un ami pour des femmes et des hommes de toutes religions.

EN SAVOIR PLUS

Saint Joseph peut être présenté comme le saint du quotidien, à qui l’on a recours pour ses petits soucis comme lors de moments déterminants de la vie. Saint frère André avait une confiance sans bornes envers saint Joseph, son ami et son guide. Son rêve était de lui construire une chapelle sur le mont Royal; un oratoire pour le prier. Les foules ont vite afflué vers ce lieu. À la recommandation du frère André, on invoque le grand saint qui, selon lui, « ne laisse personne tomber en chemin ». Traditionnellement, on confie à saint Joseph les enjeux reliés à la famille, au travail, à la santé, à la mort et aux besoins matériels.

EN SAVOIR PLUS